3 mai 2019

des prix de l'immobilier à Paris dans les 8ème, 16ème et 17ème arrondissements –

Post by :

Category: Immobilier


Il n’est pas nouveau que les prix de l’immobilier à Paris augmentent, avec un prix moyen au mètre carré supérieur à 10 000 € dans plus de la moitié des 20 arrondissements parisiens. Il est toutefois intéressant de noter qu'il existe des disparités de prix entre les petits arrondissements situés dans chaque arrondissement. Dans cet article, nous zoomons sur les 8ème, 16ème et 17ème. Alors que le 8ème se classe parmi les biens immobiliers les plus chers de la capitale, les prix dans les 16ème et 17ème arrondissements en herbe de Paris se révèlent plus abordables que vous ne le pensez peut-être.

Le 8ème, un havre de luxe sur la rive droite

Bien que le "Les quartiers du Triangle d’Or et des Champs-Elysées contribuent à la hausse des prix au 8ème. Cet arrondissement propose également des quartiers résidentiels plus abordables qui attirent les familles.

Champs-Elysées: le plus cher

Le long des Champs-Elysées, le quartier le plus cher de Paris selon MeilleursAgents, les prix peuvent atteindre 16 000 € / m². En d'autres termes, pour le prix de 20 mètres carrés sur «la plus belle avenue du monde», vous pouvez acheter 80 m² à Bordeaux ou même 160 m² à Marseille. Malgré le choc des vignettes, les investisseurs prennent peu de risques en achetant dans ce domaine, qui, à ce jour, n’a cessé de prendre de la valeur. En 2018, les prix de l'immobilier ont augmenté de 5%.

Cette influence contribue à l'attractivité globale du 8ème rang, où le prix moyen du mètre carré atteint 12 000 €, selon MeilleursAgents. Les acheteurs recherchent tous les types de propriétés ici dans le 8ème: grands appartements pour les familles et les riches étrangers, et espaces plus petits pour les investisseurs et ceux qui recherchent un pied-à-terre.

Le Triangle d'Or, capitale du luxe parisien

Sur la rive droite de la Seine, entre l’Arc de Triomphe et la Place de la Concorde, se trouve le quartier le plus exclusif de la capitale, l’incomparable Triangle d’Or. Les prix ici sont sans aucun doute chers, étant à proximité des boutiques haut de gamme de l'avenue Montaigne et des hôtels de luxe de l'avenue George V. La région présente également une architecture haussmannienne classique qui a contribué à l'épanouissement des hôtels particuliers et des grands appartements bourgeois de la région.

Il n’est donc pas surprenant que les ventes dépassent facilement les 20 000 € par mètre carré pour des propriétés aussi rares que recherchées. Prenons par exemple un hôtel particulier situé à deux pas des Champs-Élysées, récemment vendu pour plus de 16 millions d’euros. La région est très recherchée par une clientèle internationale.

Un quartier d'affaires majeur

Le 8ème est également l’un des pôles économiques de Paris avec près de 10% des emplois de la ville concentrés dans l’arrondissement. Autour de la Madeleine et du Faubourg du Roule, où la vie de bureau anime la région pendant la journée, l'essentiel de la demande provient d'acheteurs à la recherche d'un pied-à-terre. Du nord de la place des Ternes jusqu’à l’Eglise de la Madeleine, les ventes avoisinent les 11 000 € par mètre carré.

Avec sa sélection variée de propriétés, cette partie de la 8ème dispose également d'espaces haut de gamme le long de l'avenue Hoche et de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, où un appartement de 21 m² a récemment été vendu pour 315 000 € (15 000 € / m²). Ces prix affectent également la valeur des propriétés environnantes: rue de l’Artois, un studio de 25 m² a été vendu pour un peu moins de 300 000 euros (11 600 euros / m²).

“Village Europe” prend son envol

Bien que la majeure partie du 8ème arrondissement soit devenue plus internationale, la zone de métro Europe, qui s'étend du boulevard Haussmann à la place de Clichy, est choisie par des familles françaises. «Le« Village Europe »est devenu très populaire récemment, notamment pour ses bonnes écoles, ses rues calmes et son emplacement idéal, car il existe de nombreuses lignes de métro et de bus à Saint-Lazare. Son offre de logements évolue et une nouvelle dynamique de quartier renaît avec la réouverture de restaurants et de boutiques spécialisées à proximité.

Cela a poussé la valeur immobilière à la hausse de plus de 11% en 2 ans, atteignant des prix supérieurs à 10 400 euros par mètre carré en moyenne. Les couples dans la quarantaine s'installent dans le quartier et participent à son renouveau. Récemment rue de Turin, un appartement rénové situé au 4ème étage avec ascenseur de 103 m² a été vendu pour 1,285 million d'euros.

Le 16ème, plus abordable que vous ne le pensez

L'image même d'une luxueuse enclave parisienne, le 16ème arrondissement semble réservée aux plus fortunés, mais est en réalité beaucoup plus accessible que ne le suggère sa réputation. La flambée des prix dans le centre de Paris a amené de nombreux acheteurs à investir dans ce secteur occidental, où le prix moyen du mètre carré oscille autour de 10 470 €. Bien que les prix aient augmenté de 3,8% au cours de l’année écoulée, ce taux de croissance est relativement faible par rapport au reste de la capitale. En conséquence, de nombreux primo-accédants choisissent de quitter les quartiers branchés du 9, 10 ou 11 pour acheter davantage d'espace au 16ème.

Avec la majorité des appartements de ce quartier comptant plus de quatre chambres et le bois de Boulogne à proximité et de nombreuses écoles, le 16ème arrondissement a beaucoup à offrir aux familles, qui représentent l'essentiel des acheteurs. Des écoles réputées dans un environnement résidentiel calme, avec une solide sécurité des investissements: les chercheurs d’habitation se rendent compte que la 16ème est une bonne occasion d’achat, alors que les prix continuent de monter dans la capitale.

L'opulence du nord

La partie nord de la 16ème, entre la place Victor-Hugo et l'avenue de Passy, ​​reste l'un des quartiers les plus populaires de la capitale. Entre le jardin du Trocadéro et les boulevards haussmanniens entourant la place de l’Étoile, les propriétés de luxe rénovées coûteront environ 11 000 € par mètre carré. Ces chiffres se traduisent par des prix moins élevés pour les appartements de tous les jours, assez grands pour les familles, qui sont très nombreuses dans le secteur. Prenons l'exemple de l'appartement quatre pièces de 120 m² de l'avenue Raymond-Poincaré, vendu 1,25 million d'euros, soit un prix inférieur à la moyenne de 11 000 € / m². D'un autre côté cependant, ces mêmes belles adresses peut également faire monter les prix: un appartement de 73 m², avenue Victor-Hugo, a trouvé preneurs à un peu moins d'un million d'euros, soit plus de 13 500 € / m².

La renaissance de la muette

Le quartier très résidentiel de La Muette est toujours aussi populaire que jamais parmi les familles riches, avec des prix en hausse de 5% en 2018 selon MeilleursAgents. L’ouverture de nouvelles boutiques d’aliments de spécialité, la restauration de certains sites culturels tels que la Rotonde de la Muette ou encore l’inauguration récente de l’hôtel Brach désigné par Philippe Starck contribuent à la revitalisation d’un quartier en sommeil depuis quelque temps déjà. . La 16ème rajeunit, mais pour s’installer entre la Maison de la Radio et le jardin du Ranelagh, attendez-vous à débourser environ 10 500 € / m². Rue de Passy, ​​par exemple, une rue qui a connu une floraison remarquable depuis l'ouverture de la Grande Épicerie Rive Droite, un appartement de cinq pièces de 120 m² s'est vendu pour 1,2 million d'euros.

Prix ​​raisonnable dans le sud du 16ème

La rue d’Auteuil marque la frontière avec la moitié sud du 16ème, un domaine qui reste financièrement rentable pour de nombreux acheteurs. Le prix du mètre carré oscille entre 9 500 et 10 500 euros autour de la porte de Saint-Cloud, abaissant ainsi le prix moyen du mètre carré pour tout l'arrondissement. Un jeune couple vient de signer un appartement de 66 m² à rénover avenue de Versailles à 9 000 € / m². Déjà en hausse de 5,5% par rapport à l’année dernière, les prix pourraient rapidement dépasser les 10 000 euros par mètre carré dans ce secteur qui présente encore un bon potentiel de hausse. Ce n'est pas nécessairement le cas dans le reste de l'arrondissement.

Le 17: de grands changements en cours

Alors que le fossé entre les quartiers chics du 17ème arrondissement et les secteurs de la classe ouvrière se réduit, il en va de même pour son prix de l'immobilier. Avec les familles qui se précipitent aux Batignolles et avec la transformation de la zone de la Porte de Clichy, les prix des logements ont augmenté de 5% en 2018. Ce quartier profite pleinement de l’arrivée du Palais de Justice et de la création d’un nouveau quartier respectueux de l’environnement. sur la ZAC de Clichy-Batignolles. La partie sud très chic du quartier, entre Place des Ternes et Monceau, n'est plus la seule à réaliser des ventes supérieures à 10 000 € / m², montant qui devrait devenir la nouvelle moyenne en 2019.

Batignolles, un bobo village

Alors que certains arrondissements parisiens sont contraints de réduire le nombre de leurs classes à cause du manque d’élèves, le 17e arrondissement ouvre des classes en réponse à l’afflux de familles dans la région des Batignolles. Batignolles est un terrain d’entente populaire entre les quartiers populaires du nord de l’arrondissement et les quartiers chics de l’ouest, et il est devenu un lieu de prédilection pour les parisiens de la classe moyenne ces dernières années. Au cours des cinq dernières années, les prix ont augmenté de 14% pour atteindre 10 000 € / m². Un appartement de trois pièces de 45 m², rue Truffaut, s'est récemment vendu rapidement pour 486 000 €.

Un nouveau quartier respectueux de l'environnement

Entre Batignolles et la porte de Clichy, la construction d'un tout nouveau «quartier» écologique en bordure du parc Martin Luther King fait des vagues. D'ici 2020, 3 400 logements et des centaines de milliers de mètres carrés de bureaux et de magasins seront construits, attirant 7 500 résidents et 12 700 emplois dans cette partie nord du 17ème. Toutes les maisons neuves ont déjà été vendues à des prix compris entre 9 000 et 12 500 euros le mètre carré. Initiative de développement durable exemplaire de la Ville de Paris, le projet Clichy-Batignolles bénéficiera également du développement de Grand paris dès cette année, avec l’extension de la ligne de métro 14 et de la ligne de tramway 3.

Epinettes, le plus abordable

Fermant l'arrondissement à l'est, Epinettes est le lieu de prédilection des jeunes grâce à ses studios et appartements d'une chambre bon marché et à sa concentration de bars et de cafés. Entre la porte de Saint-Ouen et la place de Clichy, les prix ont déjà bondi de 15% au cours des deux dernières années.

Bien que plafonnés à 9 000 € / m², les prix varient considérablement en fonction de l'emplacement de la propriété. Alors que les prix proches des Batignolles vont probablement dépasser la barre des 9 000 €, de nombreux appartements nécessitant des travaux de rénovation existent encore en dessous de 8 000 € / m², comme un espace de 33 m² rue Lantiez négocié à 250 000 €.

Sources: Immobilier Paris: le 16e rajeunit; Immobilier Paris: un nouveau quartier tire les prix dans le 17e; Immobilier Paris: le 8e, le luxe côté rive droite

Photo de couverture: Alexander Baranov de Montpellier, France [CC BY 2.0]

Contactez pour en savoir plus sur l’achat ou la vente de biens immobiliers à Paris.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *