6 décembre 2019

Les meilleures brasseries parisiennes gérées par des chefs étoilés –

Post by :

Category: Immobilier


Les brasseries françaises étaient à l’origine des petits restaurants informels où les clients de la classe ouvrière, principalement, savouraient un verre et quelques repas simples. Au fil des ans, la brasserie française est devenue une institution culturelle à fort impact culinaire. Des chefs étoilés se sont même intégrés à cette sphère des restaurants en prenant le contrôle de certaines des brasseries historiques les plus appréciées de Paris et en faisant revivre leur cuisine traditionnelle. Poursuivez votre lecture pour découvrir quels sont les chefs étoilés au Michelin et ce qu’ils servent exactement!

Le Thoumieux

Située au rez-de-chaussée de l'hôtel Thoumieux, fondée en 1923 par la famille Thoumieux, cette brasserie est maintenant dirigée par le très talentueux Sylvestre Wahid. Après avoir travaillé aux côtés de Thierry Marx et Alain Ducasse, deux étoiles Michelin à L’Oustau de Maumanière et au Strato, Wahid a repris cette brasserie historique en 2015. Au menu, vous trouverez homard grillé, gigot d'agneau de lait rôti, côtes de bœuf, tartare de bœuf, joue de bœuf braisé à la sauce au vin et gros desserts à partager. Wahid est également responsable du service de chambre de l’hôtel, de ses petits-déjeuners et de son restaurant éponyme au premier étage, classé au Michelin.

Le Thoumieux: 79, rue Saint-Dominique, Paris VII.

Lazare

Éric Frechon, chef à trois étoiles du Bristol, a été le premier chef étoilé au Michelin à oser ouvrir un restaurant de prestige dans une gare. Situé à l'intérieur de la gare Saint-Lazare, Lazare allie modernité et tradition et sert une cuisine de brasserie classique dans une gare du XXIe siècle. Vous pourrez déguster une terrine de foie de poulet fait maison, des œufs démolis, des poireaux avec vinaigrette, du maquereau, des moules, des saucisses et une purée de pommes de terre, accompagnés de crêpes suzette ou de clafoutis. Les convives peuvent même commander un simple sandwich au jambon et au beurre, un classique français pour ceux qui se promènent, pour une collation rapide avant le départ.

Lazare: le parvis de la gare Saint-Lazare, Paris VIII. Ouvert pour le petit déjeuner à 7h30. Après-midi et soirée, service de midi à 23h.

Le chardenoux

Fichier: Paris - Restaurant Chardenoux 01.jpg

Cette brasserie a été ouverte en 1908 par la famille Chardenoux et est maintenant classée monument historique. Repris par Cyril Lignac en 2008, l’espace a été entièrement rénové dix ans plus tard et a finalement rouvert ses portes l’année dernière, en 2018. Renouant avec la tradition des fruits de mer de la brasserie, Lignac a dédié tout son menu à cette spécialité. Vous pourrez déguster des plats classiques de poisson, de fruits de mer et de fruits de mer, ainsi que des plats originaux: du bar, cuit lentement dans une croûte de sel de Guérande; rouleaux de homard au poivron fumé; bouillons, soupes et sauces de toutes sortes; et bien sûr, des desserts gastronomiques comme du pain perdu avec des poires et de la vanille mille-feuille. Pour les boissons, vous pourrez choisir parmi des cocktails sophistiqués ou consulter la carte des vins, dédiée uniquement aux blancs.

Le Chardenoux: 1, rue Jules Vallès Paris XI.

Benoit

Depuis 1912, Benoit est un incontournable pour ceux qui recherchent des plats copieux, voire gigantesques, de mets copieux de qualité Michelin. Après tout, le slogan du restaurant «Chez toi Benoit, sur boit, sur festoie en roi» signifie littéralement: «Chez Benoit, nous buvons et nous régalons comme un roi." Sous la direction d'Alain Ducasse, cette brasserie a reçu une étoile Michelin. Depuis 2015, Fabienne Eymard est à la barre de la tradition. Au menu, des plats de brasserie classiques comme pâté en croûtede la langue de bœuf, de la soupe d’écrevisses, des escargots, de la sole de Nantua et de la tête de veau sont servis. Les profiteroles au chocolat chauds sont un favori décadent pour le dessert et, bien sûr, une bonne sieste est indispensable après un repas chez Benoit.

Benoit: 20 rue Saint-Martin, Paris IV.

Le Lutetia

Fichier: Hôtel Lutetia, Paris 6e.jpg "width =" 780 "height =" 509

Le Lutetia a ouvert ses portes en 1910, construit sur les vestiges d'une abbaye où les moines produisaient du vin. Tout au long des années 1900, c'était le lieu idéal pour tout ce qui concerne l'art et la littérature à Paris. Après des années de construction, l'hôtel et son restaurant éponyme ont rouvert leurs portes en avril 2019 sous la direction créative de l'architecte Jean-Michel Wilmotte. La décoration du nouveau restaurant se situe entre Art Nouveau et Art Déco, inspirée par les grands voyages transatlantiques qui ont eu lieu au début des années 1900, lorsque l’hôtel a été fondé. Le chef étoilé Gérald Passédat poursuit dans cette veine transatlantique en servant des plats raffinés à base de fruits de mer comme le poulpe Parmentier, la quenelle de crustacés, la dorade flambée au pastis et l'incontournable bouille abaisse.

Le Lutetia: 45, boulevard Raspail, Paris VI. Ouvert tous les jours de 8h à 22h45.

Brasserie du Louvre Bocuse

Fichier: Paris Hotel du Louvre.jpg "width =" 791 "height =" 479

La Brasserie du Louvre Bocuse est abritée sous les passages couverts de la place du Palais-Royal, sous l'Hôtel du Louvre. Après deux ans de construction et sa grande réouverture en septembre, la brasserie fait maintenant partie de la famille de restaurants «Bocuse», fondée par Paul Bocuse, triple étoilé. Bien que ce «chef du siècle» ne soit plus parmi nous, Eric Pansu, l'un des Meilleurs Ouvriers de France, poursuit sa tradition à la Brasserie du Louvre, en servant des plats raffinés de brasserie française. Vous pourrez déguster une soupe à l'oignon traditionnelle, une brioche à la saucisse, du foie gras de canard, des escargots de Bourgogne et une quenelle de brochet. Pour le dessert, faites votre choix parmi une Madeleine sur mesure, une crème brûlée ou un baba au rhum. De plus, la terrasse du restaurant est l’endroit idéal pour dîner aux beaux jours et offre une vue magnifique sur le Louvre à l’abri du passage couvert.

Brasserie du Louvre Bocuse: Place André Malraux, Paris I.

La Poule au Pot

La Poule au pot est une institution de la vie nocturne parisienne. Depuis son ouverture en 1935, la brasserie a accueilli tous les artistes qui se sont rencontrés après leurs spectacles, les vendeurs des Halles, qui s’arrêtaient à toute heure de la journée pour manger un morceau. Des célébrités ont même fréquenté l'établissement, leurs noms gravés sur des plaques de cuivre qui ornent désormais les stands vintage. Repris en 2018 par le chef étoilé Jean-François Piège, le décor des années 1930 a retrouvé son ancienne gloire avec une suite au menu. Vous pourrez déguster des spécialités françaises traditionnelles comme la moelle osseuse, les cuisses de grenouilles et la pâtisserie de ris de veau savoureuse.

La Poule au Pot: 9, rue Vauvilliers, Paris I. Ouvert tous les jours pour le déjeuner et le dîner.

Le train bleu

Fichier: Le Train Bleu.jpg "width =" 775 "height =" 581

Le Train Bleu a été fondé en 1901 par des cadres supérieurs de la gestion des chemins de fer, qui souhaitaient créer une salle à manger animée aussi prestigieuse que les trains allant et venant de la gare. Située au premier étage de la gare de Lyon, cette brasserie emblématique a conservé son décor traditionnel et est même classée monument historique. Le double chef étoilé Michel Rostnag, qui a pris ses fonctions en 2018, tire son inspiration de la carte principale de la côte méditerranéenne, en passant par Lyon et Paris, et sert des plats comme les raviolis du Dauphiné, les quenelles de brochet lyonnaises et le rhum. baba avec punch maison. Une partie de la splendeur du restaurant réside également dans le service: les serveurs apportent la viande à la table pour être tranchés et les grooms tiennent les convives au courant des horaires de train et les aident à ranger leurs bagages. Les voyageurs peuvent même bénéficier d'un menu spécial leur permettant d'entrer et de sortir en 45 minutes.

Le Train Bleu: Place Louis Armand, Paris XII. Hopen tous les jours de 7h30 à 22h.

Beau regard

Fondé par le designer Jean Bouquin, ce bistrot et futur club de jazz est situé juste à côté du cinéma historique Beauregard à Saint-Germain-des-Prés. Mathieu Pacaud, chef étoilé du Divellec, de L'Ambroisie et d'Apicius, a complètement repensé le menu de la brasserie en proposant des plats pour tous les goûts, du petit-déjeuner au dernier toast de la nuit, en passant par les huîtres, les œufs à la coque et l'aiglefin, noir tourte de radis, soufflé au chocolat et pavlova aux baies. Le décor a également été entièrement refait, sous la direction créative du très talentueux Studio KO, la même équipe derrière le musée Yves Saint Laurent à Marrakech.

Beau Regard: 22 rue Guillaume Apollinaire, 75006 Paris. Ouvert tous les jours.

Source: Les meilleures brasseries de chefs étoilés à Paris

Photo de couverture: Wikimedia Commons, Gryffondor [CC BY-SA 4.0]

Contactez pour en savoir plus sur l’achat ou la vente de biens immobiliers à Paris.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *