22 septembre 2019

Le prix moyen du mètre carré de l'immobilier parisien a officiellement dépassé les 10 000 € –

Post by :

Category: Immobilier


Jamais auparavant dans la capitale, le prix moyen du mètre carré a dépassé le seuil symbolique de 10 000 €. Et les prix vont continuer à augmenter.

Le dossier a été officiellement confirmé au début du mois par les notaires parisiens. «Ceci est sans précédent et, si nous prenons en compte les accords de vente préalables, nous atteignons 10 300 euros par mètre carré dès décembre 2018», déclare Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université de Paris-Ouest, spécialisé dans l'immobilier.

Sur les 20 arrondissements, détaille le site Internet MeilleurAgents, 13 ont franchi le seuil symbolique de 10 000 €, soit une moyenne des propriétés du triangle d'or du 8ème arrondissement (prix atteignant 15 980 € / m2) à la classe ouvrière La Chapelle (7.618 €). Avec un prix moyen de 10 115 € au 1er septembre, Paris reste loin de New York (13 500 € / m2) et à Londres (14 500 €), mais la croissance ne semble pas près de s’arrêter.

Après une augmentation de 8,8% sur un an et de 61% sur dix ans, "il reste encore un potentiel de croissance", confirme Pierre Duval, économiste de MeilleurAgents, qui prévoit une augmentation de 6% au cours des douze prochains mois. "Je ne vois pas ce moteur ralentir", poursuit-il. La demande dépasse l'offre et les acheteurs bénéficient de taux hypothécaires historiquement bas. "Ils ont chuté de 30% depuis 2011", se souvient-il, "alors que les prix n'ont augmenté que de 17%. »

En conséquence, l'achat devient plus abordable que la location après seulement six ans, comparativement à dix-sept ans en 2011, selon MeilleursAgents. Le temps de vente est un autre signe de vie sur le marché parisien: les immeubles se vendent en quarante-deux jours en moyenne et en moins d’une semaine pour les plus recherchés. «Paris reste un marché à offre limitée», insiste Michel Mouillart. Et s'il note un léger ralentissement de la croissance, l'économiste prévoit également un bond de 5% à 6% d'ici le printemps prochain.

Cette inflation des prix se fait sentir au-delà du périphérique. «La demande vacille», observe Michel Mouillart. “Levallois et Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine dépassent les 8 000 € / m2. " La Seine-Saint-Denis n’est pas épargnée par ce phénomène, un peu comme à Bagnolet et Saint-Ouen, où les prix ont bondi de 9,9% et 8,1% en un an.

Source: Immobilier: Paris franchi les 10000 euros le m2

Contactez pour en savoir plus sur l’achat ou la vente de biens immobiliers à Paris.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *